Accueil » Interview avec une Neggafa traditionnelle

Interview avec une Neggafa traditionnelle

Interview avec une Neggafa traditionnelle

Interview avec Hanane, une Neggafa de la capitale spirituelle du royaume : Fès.

Elle nous livre tous les détails du mariage fassi, la fonction de la neggafa, ses prestations, mais aussi le budget qu'il faut lui consacrer dans une ville comme Fès dont les traditions sont très présentes dans le mariage marocain en général. Après tout, la mariée marocaine peut très difficilement se passer de la fameuse tenue fassie ou de la musique gharnatie durant son mariage...

Comment se déroule un mariage à Fès ?

Le mariage fassi reste très traditionnel, et attaché à ses coutumes malgré quelques changements qui ne concernent finalement que le déroulement. Par exemple, de plus en plus de mariées ont tendance à programmer la soirée du henné le même soir que la cérémonie du mariage, et ce, pour une question de coûts : ça revient moins cher d'organiser une soirée qui regroupera les deux étapes.

Quelles sont les particularités d'un tel mariage ?

Une telle soirée se déroule selon plusieurs étapes en commençant par le henné. La mariée fait son entrée habillée en caftan beldi en vert royal, qui est la couleur utilisée pour ce beau moment assez spécifique, et tout le thème de la cérémonie est en vert royal. Même les tifours (réceptacles qui contiennent les cadeaux de la mariée), Cela peut se dérouler avant comme après l'application du tatouage par la neqacha (spécialiste en tatouages en henné). Ensuite vient l'entrée de la mariée avec une tenue spécifique qui peut être la sienne, comme elle peut la louer à partir de l'offre qu'on lui propose, et le mariage se poursuit avec le nombre de tenues que veut la mariée et selon ses goûts.

Quelles sont vos prestations au juste ?

La Neggafa présente diverses prestations dont les tenues, les accessoires, mais aussi le matériel tel que la ammaria, les tifours, etc. Nous adaptons cela selon les envies et les désirs de la mariée. En général, et en matière de tenues, nous présentons de 2 à 4 tenues maximum pour la mariée, en plus de la traditionnelle et typique tenue fassie, et bien sûr la robe de mariée. De même pour les accessoires, nous mettons à la disposition de la mariée un ensemble d'accessoires qui va du léger au chargé, selon ses goûts, et ses tenues. Une partie des accessoires sert aussi à accompagner la tenue fassie qui s'est allégée par rapport à ce qui se faisait au passé. C'est une tenue très pittoresque et qui représente tout un art spécifique à la neggafa en général, et celle de fès spécifiquement.

Après, les tenues, et pour la fin, nous proposons soit la robe blanche, soit un beau caftan blanc brodé avec une cape. La robe blanche commence à être délaissée pour un caftan raffiné pour clore la belle parade des tenues de la mariée.

Comment vous vous constituez vos tenues, votre matériel et vos offres ?

En suivant la tendance et en ayant un goût adaptable à toutes les envies, et puis avec l'expérience aussi. Une neggafa doit pouvoir répondre à tous les goûts et tous les besoins.

Quel est le budget ?

Alors là, ça dépend vraiment de beaucoup de variables ! Ce que désire la mariée, le déroulement de la cérémonie, mais aussi la saison du mariage, etc. Si par exemple, la mariée organise sa cérémonie dans une petite salle ou chez elle, elle devra se passer de beaucoup de matériel (telle que la ammaria, la multitude de tifours, etc) et donc beaucoup de frais. De même pour la saisonnalité, en principe, les tarifs de l'hiver sont moindres par rapport aux tarifs estivaux. Et puis, si la mariée opte pour un mariage traditionnel avec beaucoup de tenues et beaucoup d'accesoires, cela revient naturellement plus cher que d'opter pour peu de tenues, etc

Mais si l'on devait donner des chiffres ?

Une neggafa moyen de gamme peut facturer entre 4000 et 8000 dirhams, ses préstations, alors qu'une neggafa qui fait dans le haut de gamme peut facturer entre 20.000 et 27.000. Une chose est sure, il y' a de tout à Fès.

Haut