Accueil » Interview avec un traiteur moderne à Casablanca

Interview avec un traiteur moderne à Casablanca

Interview avec un traiteur moderne à Casablanca

Entretien avec Lamia, traiteur et gérante d'un restaurant spécialisé dans la cuisine marocaine à Casablanca et à Toulouse

Elle nous donne un aperçu sur les tendances culinaires sollicités de nos jours pour une cérémonie de mariage réussi, mais aussi un aperçu sur le budget et la profession.

Quelles sont les tendances culinaires pour cette année, et que prévoyez-vous pour la saison de mariage qui se pointe ?

La meilleure prévision que peut faire un traiteur à la saison de mariage est de s'adapter aux désirs et aux besoins des clients. Etre à son écoute, puis l'informer et le conseiller des tendances selon son budget. Car il y'a en effet plusieurs tendances, par exemple un menu traditionnel comporte généralement des boissons (jus frais, Café, thé) mais aussi des gâteaux soirée et des pâtisseries marocaines. En plat principal, une pastilla au poulet, un demi-agneau doré et garniture, avec sodas et eaux minérales, puis une corbeille de fruits frais au dessert. L'on peut proposer plus ou moins, selon les désirs du client, en proposant au client une carte variée d'offres et de services avec diverses formules.

Quelle est la formule la plus prisée pour les mariages ?

Encore une fois, cela dépend du client, les cocktails dinatoires gagnent certes du terrain, mais le dîner à table reste la formule la plus sollicitée.

Quel est le budget moyen de chaque table, que comprend t-il ?

Le prix d'une table classique de 10 personnes varie de 3000 DH pour un buffet comprenant poulet, méchoui et dessert, à 4000 DH pour une pastilla fruits de mer et méchoui, boissons et gâteaux compris. Pourdesformulesplus luxueuses, le tarif se situe entre 6 000 DH et 10.000DH avec une grande salade à base de fruits de mer ou autres, deux plats classiques ou un plat à base de poisson et un dessert composé de fruits exotiques et de gâteaux glacés. En somme, pour une table de dix personnes, elle se situe entre 3 000 et 10000DH. Pour le cocktail dînatoire, il peut être proposé à partir de 1 000 DH par table et aller jusqu'à 9000 DH.

Comment se porte le marché du traiteur selon vous ? Et comment se porte la concurrence ?

Le marché est saisonnier, et c'est en cette période que l'on réalise le plus grand de notre chiffre d'affaire annuel. Pour ce qui est de la concurrence, il suffit de se démarquer par la qualité, quand un traiteur est réputé pour offrir un service de qualité, il se bâtît une notoriété sans faille

Haut