Accueil » Fêtes marocaines

Fêtes marocaines

Fêtes marocaines

Au Maroc, beaucoup de fêtes sont célébrées et sont l’occasion de voir ses amis et ses proches, en dehors des évènements qu’on organise soi-même tels que les mariages, les naissances, les anniversaires et autres.

Des fêtes nationales aux fêtes religieuses en passant par des célébrations internationales telles que le réveillon, la Saint-Valentin, la journée de la femme etc, les occasions ne manquent pas.

Pour les fêtes nationales par exemple, elles sont toutes fixées selon le calendrier grégorien, malgré leur caractère très traditionnel. Ainsi, ces fêtes concernent principalement l'indépendance, la dynastie, la revendication de l'intégrité territoriale, etc. Elles témoignent de l'attachement des marocains à leurs racines et leur histoire.

La fête de l’indépendance par exemple se déroule en deux dates fériées, le Manifeste de l’indépendance qui a lieu chaque 11 janvier et la fête de l’indépendance qui signe la fin du protectorat de la France sur le Maroc.

Les deux dates sont l’occasion de célébrer comment les nationalistes marocains ont dûment arraché l’indépendance du pays par un manifeste durant les années quarante qui a abouti en 1956 avec l’annonce du roi Mohammed V de l’indépendance du Maroc.

Sinon, la plus importante fête nationale a lieu le 30 juillet, c'est la fête du Trône. Si, le roi Hassan II organisait un grand évènement avec fantasia, défilés des enfants des écoles, etc, Mohammed VI en fait une fête plus simple.

à l'époque d'Hassan II, cette cérémonie avait lieu le 3 mars, une fête qui a été inaugurée en 1934 par des nationalistes marocains pour défier l'administration française qui gouvernait le Maroc.

On peut aussi compter plusieurs fêtes nationales, telles que l'anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple qui a lieu chaque 20 août et qui rappelle l'indignation des marocains face à la déportation du roi Mohammed V en 1953.

L'anniversaire de la marche verte est aussi une fête nationale d'envergure. Il a lieu chaque le 6 novembre et commémore cette grande manifestation de quelques 350000 volontaires marocains revendiquant l'intégrité territoriale et le Sahara marocain.

Les fêtes religieuses

Outre les fêtes nationales qui touchent à l'attachement des marocains à leur histoire, les fêtes religieuses s'inscrivent aussi dans l'identité marocaine et se déroulent selon le calendrier musulman lunaire,

on compte ainsi le nouvel An de l'Hégire ou Ras el Am qui est le 1er Moharram (le premier jour du calendrier musulman), l'Aïd el-Seghir ou Aïd El-Fitr fête de la rupture du jeûne, elle marque la fin du mois de Ramadan, et se déroule durant les 1er et 2 Chawal selon le calendrier musulman et l'Aïd el-Kébir (ou Aïd el-Adha) qui commémore le sacrifice d'Abraham. C'est la « fête du mouton » et elle se déroule le 10 et 11 Doul Hijja selon le calendrier musulman.

Parmi les fêtes religieuses, on compte aussi le Mouloud qui célèbre la naissance du Prophète où les familles se rencontrent, puis la Achoura, qui a lieu le 10 Moharram et qui est une occasion de partage pour toute la communauté musulmane.

Du partage

Ces différentes fêtes nationales et religieuses sont surtout des occasions de partage entre les marocains.

Ainsi, durant la Achoura, l'achat des jouets, pour faire le bonheur des enfants est la tradition la plus importante célébrée par toutes les familles marocaines.

Cette fête est ainsi marquée par divers cadeaux qu'on fait aux enfants, notamment des jouets : des pistolets, poupées à eau aux consoles Nintendo, en passant par les instruments de percussion (bendir, taarija derbouka, tamtam etc).

Achoura est en tous cas une fête de famille par excellence, car parallèlement à la fête des enfants, les gens n'hésitent pas à s'approvisionner d'assortiments de fruits secs (amandes, abricots et raisins secs, noix, dattes, cacahuètes et figues sèches) pour accompagner la nuit d'Achoura.

La nuit du 9 au 10 Muharram, les familles se réunissent autour de plats copieux généralement préparés à base de viande d'Aïd Al Adha.

Pour ceux qui jeûnent ces deux jours, c'est l'occasion de rompre le jeûne autour d'un plat de couscous comme le veut la tradition avant d' offrir les cadeaux et les friandises aux petits et de déguster les fruits secs en famille.

Une autre occasion de faire plaisir aux enfants est l'Aïd, et ce, en leur offrant des habits neufs, et des cadeaux.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le Maroc célèbre plusieurs fêtes nationales et religieuses qui témoignent de l'attachement des marocains à leur histoire et leur identité
  • Ces moments là sont aussi des moments de partage où les familles et les amis se visitent et se font plaisir
  • Achoura, Aïd El Fitr ou encore Aïd El Mouloud sont autant d'occasions pour faire plaisir aux petits comme au grands en offrant des assortiments de fruits secs, des gâteaux, des jouets et des habits, n'hésitez donc pas à faire un geste pour l'occasion.
  • Récapitulatif des fêtes marocaines :
  • Fêtes nationales : Fête d'indépendance, Marche verte, fête du trône
  • Fêtes religieuses : 1er Moharram, Aïd El-Mawlid, Aïd El-Adha, Achoura
Haut