Neggafa



Neggafa

L’origine du mot Negafa est Amazigh, plus précisément de la région d’Agadir au Maroc. Ce métier existe depuis des centaines d’années, et a évolué au fil du temps. Une Negafa est avant tout une habilleuse de la mariée et c'est l'organisatrice en chef de la cérémonie de mariage marocain. La Negafa a un rôle primordial, puisque c'est elle qui guide la mariée et sa famille. Bien plus encore, son rôle est d'embellir la mariée, point central de la fête, à l'aide d'un maquillage et de coiffures hautes, de parures, de trônes, d'accessoires et de belles tenues qu'elles louent aux mariées. Il faut donc bien choisir sa Negafa, car elle est le pilier d'une cérémonie de mariage réussie. Notamment pour avoir un large choix de robes (takchitas et caftans) ou de couturiers, de amarias, de trônes de mariés, de chaises royales, de bijoux, ... mais également pour avoir une richesse et une variété de décorations ou encore de type d'animation à chaque sortie de la mariée, la Dakka marrakechia étant la plus connue.




Tanger

Tanger est une ville du Nord du Maroc des plus connues. Elle fait partie de la région du Rif occidental et est connue comme étant l’une des grandes villes marocaines les plus proches de l’Espagne. Tanger a longtemps fait office de capitale culturelle pour un certain nombre d'écrivains et d'artistes du monde entier, attirés par son climat et ses paysages. Elle attire les promoteurs immobiliers venus principalement du Rif et de l'Europe. Le mariage traditionnel de Tanger est très différent de celui des autres régions marocaines. Le point le plus marquant de la coutume du mariage tangérois est que le plus souvent, il n’est pas mixte. Les hommes sont alors installés dans une salle, tandis que les femmes célèbrent le mariage dans une autre salle. Le mariage s’étend sur plusieurs nuits, et chacune requiert des tenues et une organisation spécifiques.


Haut
×