Coiffeur pour femme



Coiffeur pour femme

Les cheveux sont un important atout du physique féminin. C’est pour cela que chez le coiffeur, les femmes sont généralement exigeantes. Si elles savent ce qu’elles veulent obtenir comme résultat, que ce soit pour un brushing, une coloration ou une nouvelle coupe, il faudra qu’elle soit satisfaite si le coiffeur en question souhaite éviter le scandale, les pleurs ou encore les cris. Si la cliente ne sait pas ce qu’elle recherche, de bons conseils seront les bienvenus, si le coiffeur souhaite éviter la moue, la grimace ou la mauvaise publicité qui suivra. Mais ne généralisons pas. Pour une occasion particulière, il faudra que la cliente sache choisir le coiffeur qui lui conviendra, selon ses attentes et son budget. Il est pratique de se rendre chez un coiffeur chez qui une copine s’est rendue et dont le travail vous a plu, ou de garder sur vous une photo de la coupe ou coloration que vous désirez, à condition que vos cheveux (texture et couleur) se rapprochent de ceux sur la photo.




Tétouan

La ville Tétouan est la capitale et le centre culturel de la région de Tanger dans le Nord du Maroc ; elle est considérée comme étant la ville la plus andalouse du royaume. Elle est située près de Ceuta, à environ 60 kilomètres à l'est de la ville de Tanger et à proximité du détroit de Gibraltar. La Médina (ancienne ville) de Tétouan est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle occupe aux yeux des spécialistes la première place de toutes les médinas du Maroc. Les Tétouanais parlent l'arabe dialectal marocain (arabe « berbérisé »), avec des nuances propres, proches de celles de Fès, de Salé et de Rabat. Sur le plan musical, Tétouan est également un centre de rencontre de plusieurs styles : la musique andalouse (Al Aala), principal genre de musique de la ville qui anime toutes les occasions festives, et la musique rurale montagnarde qui est représentée par la Taqtouqa, la Aayta et Alala-Yillali. Les principaux instruments joués sont ici le violon, le luth, le Guembri et les percussions. Pour un mariage traditionnel tétouanais, la musique andalouse primera surement, faisant un clin d’œil aux origines et à l’histoire de la ville.


Haut
×