Boulangerie - Patisserie



Boulangerie - Patisserie

Toutes les excuses sont bonnes pour se régaler de pâtisseries et de délices sucrés ou salés. Pour les gourmands, la moindre occasion est en effet synonyme de plateaux de desserts et de petits fours en tout genre : anniversaires, naissances, fiançailles, mariages, réunions familiales, succès professionnels, … Se réunir et partager son bonheur autour de bon gâteaux est pour beaucoup un plaisir unique. C’est là que le boulanger ou pâtissier entre en jeu ! Selon les goûts, les habitudes culinaires, la tradition ou l’occasion célébrée, il faudra à tout prix dénicher le bon plan boulanger ou commander de chez le meilleur pâtissier du coin. La réputation de ces petites entreprises se fait souvent du bouche-à-oreille : on sait que le gâteau au chocolat de telle pâtisserie est un désastre parce que son oncle en a commandé un pour le dernier anniversaire de sa fille, ou que le pain complet de telle boulangerie est excellent car son amie en a parlé lors de la dernière sortie entre copines. Mais il vaut toujours mieux tester par soi-même, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.




Tétouan

La ville Tétouan est la capitale et le centre culturel de la région de Tanger dans le Nord du Maroc ; elle est considérée comme étant la ville la plus andalouse du royaume. Elle est située près de Ceuta, à environ 60 kilomètres à l'est de la ville de Tanger et à proximité du détroit de Gibraltar. La Médina (ancienne ville) de Tétouan est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Elle occupe aux yeux des spécialistes la première place de toutes les médinas du Maroc. Les Tétouanais parlent l'arabe dialectal marocain (arabe « berbérisé »), avec des nuances propres, proches de celles de Fès, de Salé et de Rabat. Sur le plan musical, Tétouan est également un centre de rencontre de plusieurs styles : la musique andalouse (Al Aala), principal genre de musique de la ville qui anime toutes les occasions festives, et la musique rurale montagnarde qui est représentée par la Taqtouqa, la Aayta et Alala-Yillali. Les principaux instruments joués sont ici le violon, le luth, le Guembri et les percussions. Pour un mariage traditionnel tétouanais, la musique andalouse primera surement, faisant un clin d’œil aux origines et à l’histoire de la ville.


Haut
×