Boulangerie - Patisserie



Boulangerie - Patisserie

Toutes les excuses sont bonnes pour se régaler de pâtisseries et de délices sucrés ou salés. Pour les gourmands, la moindre occasion est en effet synonyme de plateaux de desserts et de petits fours en tout genre : anniversaires, naissances, fiançailles, mariages, réunions familiales, succès professionnels, … Se réunir et partager son bonheur autour de bon gâteaux est pour beaucoup un plaisir unique. C’est là que le boulanger ou pâtissier entre en jeu ! Selon les goûts, les habitudes culinaires, la tradition ou l’occasion célébrée, il faudra à tout prix dénicher le bon plan boulanger ou commander de chez le meilleur pâtissier du coin. La réputation de ces petites entreprises se fait souvent du bouche-à-oreille : on sait que le gâteau au chocolat de telle pâtisserie est un désastre parce que son oncle en a commandé un pour le dernier anniversaire de sa fille, ou que le pain complet de telle boulangerie est excellent car son amie en a parlé lors de la dernière sortie entre copines. Mais il vaut toujours mieux tester par soi-même, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.




Fès

Fès est la troisième ville du Maroc, derrière Rabat et Casablanca. Célèbre pour sa céramique artisanale couleur bleu profond, la ville est le symbole du sacré et du religieux. En effet, pour y entrer, il faut passer par une grande porte, image du spirituel : Fès est perçue comme étant une sorte de sanctuaire, et est considérée comme l’une des capitales de la civilisation arabo-musulmane, au même rang que Damas, Bagdad, Cordoue ou encore Alexandrie. Au fil du temps et avec la succession de plusieurs dynasties et civilisations, Fès s’est enrichie en monuments et places, représentant la culture et le culte. Aussi, la ville présente un important patrimoine regroupant mosquées, medersas, jardins historiques, remparts et murailles, synagogues, mausolées, palais, places et souks. Quant à la célébration du mariage Fessi, elle suit généralement les traditions anciennes et les coutumes héritées au cours de l’histoire de la ville, au fil des décennies. Le mariage est traditionnellement célébré sept nuits durant, et répond à une organisation minutieuse et précise. Une fois les fiançailles annoncées, les mariés doivent alors prendre une grande inspiration et se lancer dans les organisations puis les célébrations plutôt fatigantes de leur union.


Haut
×